Tel

+32 (0)2 520 66 55

Adresse mail

contact@selfpharma.com

Horaires d'ouverture

Lun - Ven : 8h30 - 18h30 / Sam : 9h - 12h30

Une étude pour l’association nationale pour l’amélioration de la vue démontre que l’exposition des jeunes aux écrans entraîne des troubles de la vue très préoccupants

La génération des 16-24 ans passerait plus de 10 heures par jours sur les écrans (soit 2 heures de plus qu’en 2015)! Ces résultats inquiètent les professionnels de la santé en France.

Moins de télévision mais plus de smartphone

C’est une réalité, les écrans sont partout dans notre quotidien et encore plus dans celui de nos jeunes. D’après l’étude, s’ils passent 1/2h de moins que la moyenne française devant le poste de télévision (1h30 contre 2h) c’est en particulier par leur smartphone qu’ils sont mobilisés, à raison de 4 heurs par jour! Ce qui les amène à être devant leurs écrans au total environ 3 heures de plus que la moyenne des français (6h22). Ce temps d’exposition ne serait pas sans danger.

Augmentation des troubles visuels

En conséquence, une augmentation inquiétante des troubles visuels chez les 16-24 ans! 41% éprouvent des difficultés liés à la myopie (vue de loin) alors qu’ils étaient 10% de moins à l’avoir déclaré en 2016. Les problèmes de fatigue visuelle (40%) ont quant à eux presque doublé depuis 2012.

D’où le constat de troubles visuels spécifiques chez environ 60% des 16-24 ans (ils sont 47% au niveau de la moyenne nationale)!

Cela se traduit par des troubles visuels spécifiques constatés par 59% des Français issus de cette tranche d’âge (+7 points depuis 2016) contre 47% pour l’ensemble de la population. Résultat : une forte augmentation du nombre de prescriptions de lunettes qui est passé de 43% à 55% en un an.

Faut-il supprimer les écrans de la vie des jeunes ?

Il est impensable de l’imaginer! Cependant la porte-parole de l’association recommande de faire des pauses de 5-10 minutes régulièrement et de poser son regard au loin, à au moins 5 mètres de distance et de préférence sous la lumière naturelle. Cela peut permettre aux yeux  de se reposer.

Selon l’étude, pratiquement l’ensemble des parents interrogés souhaite plus de prévention et un dépistage renforcé des problèmes de vue dans les écoles.

Source: Article de C.G. dans L’Obs – Enquête d’OpinionWay réalisée du 29 mars au 22 avril 2017 par téléphone auprès de deux échantillons représentatifs de la population française, l’un de 802 personnes âgées de 18 ans et plus selon la méthode des quotas, l’autre de 303 personnes âgées de 16 à 24 ans.

2450cookie-checkLa vue des jeunes altérée par les écrans

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow Us!
Facebook
Facebook
YouTube
Instagram