Tel

+32 (0)2 520 66 55

Adresse mail

contact@selfpharma.com

Horaires d'ouverture

Lun - Ven : 8h30 - 18h30 / Sam : 9h - 12h30

La Chlamydia est une infection sexuellement transmissible (IST) qui peut infecter les organes génitaux, le rectum et la gorge. Elle est très fréquente en Amérique du nord ainsi qu’en Europe. Depuis une dizaine d’années le nombre de personnes touchées par cette infection ne cesse d’augmenter. Elle serait l’IST la plus fréquente en Belgique avec 80 cas déclarés pour 100 000 habitants en 2018. Quels sont les causes, symptômes et traitements ? On vous dit tout !

Les causes 

Cette infection est causée par la bactérie appelée : Chlamydia trachomatis. La Chlamydia se transmet lors de relations sexuelles non protégées orales, anales ou vaginales (très rarement par le cunnilingus). Elle peut également se transmettre aux nouveaux-nés par la mère lors de l’accouchement.

Les symptômes

Généralement, les personnes atteintes de Chlamydia n’ont presque ou pas de symptômes immédiats. Les symptômes se manifestent généralement après 3 semaines, mais peuvent apparaitre également 6 semaines après l’infection. C’est pour cette raison qu’on l’appelle “la maladie silencieuse” vu sa difficulté à être diagnostiquée. Les personnes concernées ne réalisent que tardivement qu’elles sont atteintes et de ce fait vont consulter qu’en présence de complications. Les symptômes sont les suivants :

  • Pertes vaginales anormales, irritation de la vulve et douleur au bas du ventre.
  • Écoulement anormal du pénis accompagné d’irritations.
  • Sensation de brûlure au moment d’uriner avec possibles saignements.
  • Douleur au niveau de la gorge ou de la bouche.

Les conséquences

Chez la femme, une Chlamydia non dépistée ou non traitée à temps, peut se propager depuis le vagin vers l’utérus et les trompes. Elle peut provoquer :  

  • une maladie pelvienne infectieuse inflammatoire qui est liée à l’infertilité, et la grossesse ectopique (grossesse qui se développe en dehors de la cavité utérine).
  • un risque augmenté d’attraper le VIH.

Chez l’homme, la Chlamydia peut provoquer une inflammation de la prostate (prostatite infectieuse) ou des testicules (orchi-épididymite), pouvant causer l’infertilité.

 

Préservatif

Les traitements

La meilleure prévention contre la Chlamydia est l’utilisation d’un préservatif à chaque rapport sexuel et un dépistage régulier. Le dépistage se fait à l’aide de frottis vaginal, anal et de la gorge, accompagnés d’un examen urinaire. 

Si l’infection est confirmée rapidement, la guérison est facile avec la prise en charge d’antibiotiques appropriés. Souvent, une seule prise suffit pour évincer la bactérie et un contrôle après 6 semaines. Il est important que le partenaire se fasse également dépister car il a de fortes chances de l’avoir contractée à son tour.

Selfpharma offre un large choix de préservatifs avec des réductions très avantageuses : 

 
4530cookie-checkLa Chlamydia, c’est quoi?

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow Us!
Facebook
Facebook
YouTube
Instagram