Tel

+32 (0)2 520 66 55

Adresse mail

contact@selfpharma.com

Horaires d'ouverture

Lun - Ven : 8h30 - 18h30 / Sam : 9h - 12h30

Comment constituer une bonne trousse à pharmacie pour le départ en vacances ? Voici quelques conseils pour que les coups de soleil, les piqûres d’insectes, le mal des transports ou les petites blessures ne vous gâchent pas votre séjour !

Partir en voyage

Mettre à jour ses vaccins

Tenez votre calendrier vaccinal à l’œil (en particulier pour le vaccin antitétanique) sans oublier les vaccins indispensables pour certaines destinations. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin. Des sites sont également consultables : www.vaccination-info.be ou www.heath.belgium.be, rubrique vaccination.

Lutter contre le mal des transports

Que ce soit en voiture, en avion ou en bateau, les mouvements induits par le trajet peuvent nous rendre sensibles : pâleur, vertiges ou nausées. Les antihistaminiques sont efficaces dans la prévention. Des traitements homéopathiques, phytothérapiques (mélisse, thym, gingembre) ou à base d’huiles essentielles peuvent aussi vous aider à lutter contre ces désagréments.

Conseils préventifs :

  • Pensez aussi au bracelets anti-nausées qui agissent par acuponcture, ils sont efficaces.
  • Evitez de lire pendant les trajets et fixez l’horizon.
  • Ne pas partir l’estomac vide, mangez léger.
  • En voiture, ouvrez les fenêtres et faites de haltes régulières.

Apaiser les problèmes intestinaux

La turista ou diarrhée du voyageur est généralement d’origine bactérienne mais peut aussi être due à des parasites ou des virus. Elle est transmise le plus souvent par les boissons et les aliments contaminés. Il n’existe malheureusement pas de traitement préventif de la turista. La meilleure des préventions est encore de suivre des règles d’hygiène strictes : se laver les mains régulièrement, utiliser un gel bactéricide, faire attention à la propreté des aliments et privilégiez l’eau en bouteille ! Et si l’inévitable se produit tout de même, penser à vous réhydrater doit être votre premier réflexe. Pour arrêter les diarrhées, prendre un traitement médicamenteux comme un absorbant intestinal, un probiotique ou des lactobacillus ou encore un antispasmodique en cas de douleurs abdominales.

Se protéger du soleil

Les expositions solaires répétées et prolongées peuvent entraîner des coups de soleil très douloureux mais aussi des tâches pigmentaires et un vieillissement cutané précoce.

Quelques règles incontournables de prévention ;

  • Préparez votre peau avant de partir en vacances grâce à des compléments alimentaires spécifiques qui protègent la peau et l’hydrate de l’intérieur.
  • Evitez l’exposition aux heures les plus chaudes (entre 12h et 16h)
  • N’oubliez pas les lunettes de soleil, chapeau et t-shirt
  • Choisissez un indice adapté de crème solaire : – Une faible protection (SPF Sun Protector Factor entre 6 et 10) est réservée aux peaux mates qui ne prennent pas de coup de soleil. – Les crèmes de protection moyenne (SPF entre 15 et 25) conviennent aux peaux claires qui bronzent facilement et prennent peu de coups de soleil. Les peaux claires sensibles devront se prémunir grâce à un indice de protection élevé (SPF entre 30 et 50). Enfin, L’indice de très haute protection sera nécessaire pour les bébés, les jeunes enfants, les personnes allergiques au soleil et les femmes enceintes. Les crèmes solaires sont à appliquer toutes les 2h.
  • Bien hydrater la peau après l’exposition avec des soins après-solaire enrichis en actifs apaisants.
  • La peau des enfants est encore plus vulnérable que celle des adultes. Les 2/3 des mélanomes qui apparaissent à l’âge adulte sont liés à une exposition excessive au soleil pendant l’enfance. Recherchez de l’ombre pour qu’ils puissent jouer en sécurité, A défaut, couvez-les de chapeaux ou casquettes, de tee-shirt en coton et de lunettes de soleil certifiées.

Apaiser les brûlures

Si la brûlure est modérée (1er degré : peau rouge et douloureuse), le premier geste est de la refroidir immédiatement en la passant sous l’eau froide pendant au moins 5 minutes. Appliquer ensuite une crème apaisante et réparatrice spéciale brûlure ou des compresses de tulles gras si nécessaire. En cas de cloques (2ème degré), ne les percez pas ! Recouvrez-les d’un pansement stérile. Buvez abondamment et prenez éventuellement un antalgique comme du paracétamol. En cas de brûlure étendue ou profonde (au 3ème degré, il y a une destruction de la peau en profondeur) et si la douleur persiste au-delà de 48h ou si vous constatez une altération de l’état général (fièvre, nausées, vertiges), il faut consulter un médecin au plus vite.

Pour les bobos d’été

Traiter les mycoses du pied

Les mycoses (champignons) sont fréquentes et très contagieuses aux pieds. Elles se développent en cas de chaleur et d’humidité. La mycose se caractérisée par la peau qui pèle et des démangeaisons surtout entre les orteils. Sans traitement, les mycoses peuvent s’étendre et contaminer les ongles qui deviennent alors épais, jaunâtres, friables et peuvent même se décoller. Il existe des traitements locaux à base d’antifongiques pour la peau mais il faut compter au minimum 3 à 4 semaines pour la résorption. Et pour les ongles, les traitements (vernis filmogènes) durent au moins 6 mois ! Les conseils préventifs sont donc importants :

  • Se laver régulièrement les pieds et que ce soit après la toilette ou la baignade, bien les sécher en passant la serviette entre chaque orteil.
  • Utiliser des serviettes personnelles pour éviter la contamination de votre entourage.
  • Porter des tongs aux endroits à risques.
  • Porter des chaussettes en coton et en changer régulièrement.
  • En cas de contamination, n’oubliez pas de traiter vos chaussures également à l’aide de sprays antimycosiques.

Les piqûres d’insectes

Bien choisir son répulsif

Le choix d’un répulsif se fait essentiellement selon 3 critères : la zone géographique (tempérée ou tropicale à risque plus élevé), l’âge (adulte, enfant, femme enceinte) et les insectes principalement visés. Renseignez-vous des risques quant à votre destination et demandez conseil à votre pharmacien. Certaines substances contenues dans les répulsifs seront indispensables dans certaines régions et inefficaces dans d’autres.

Soulager les piqûres

Face à certaines piqûres d’insectes, il faut retirer le dard de la peau à l’aide d’une pince à épiler désinfectée. Ensuite, nettoyez la zone avec un antiseptique et appliquez une pommade qui va atténuer les démangeaisons (à base de calendula par exemple). Vous pouvez aussi anesthésier la douleur et diminuer la réaction en plaçant une poche de glace (ou cold pack) sur la région sensible. Conseils préventifs :

  • Eviter de marcher pieds nus et choisir des vêtements amples, longs et clairs surtout en soirée. Si besoin, procurez-vous des sprays répulsifs « vêtements et tissus » qui permettent une protection globale contre les moustiques, les taons, les tiques dans les zones à risque.
  • Pensez à fermer les fenêtres lorsque vous allumez les lumières intérieures en soirée et dormez si nécessaire avec une moustiquaire.

En cas d’apparition d’un œdème étendu, d’urticaire ou d’un malaise général, consultez un médecin !

Soigner les plaies, les coupures et les contusions

Chutes, égratignures, coupures,… Bien que superficielles, ces petites blessures du quotidien demandent un soin particulier. Adopter les bons gestes est important :

  • Nettoyer à l’eau claire pour enlever les éventuelles saletés. Puis désinfecter avec un antiseptique.
  • Lorsque la plaie est sèche, protégez-la avec un simple pansement afin d’éviter tout risque de contamination.
  • Quand il n’y a plus de saignements, appliquez un pansement cicatrisant qui aide à réparer la plaie. Grâce à leur technologie, ces pansements soulagent et apportent un confort jusqu’à la cicatrisation de la blessure.

Quant aux contusions, elles surviennent après un choc direct sur un muscle. Lors de l’impact, un hématome (gonflement) apparaît. Appliquez de la glace ou un coussin thermique (cold pack) le plus rapidement possible ! Le froid exercera plusieurs effets ; antidouleur, hémostatique (diminue l’apport sanguin et donc le bleu) et anti-inflammatoire. Renouvelez l’application (15-20 minutes) 2 à 3 fois par jour et utilisez un gel à l’Arnica.

  • Optez pour la glace en cas de contusions, d’inflammation, de foulures, d’entorses, de déchirures, d’élongations, de claquages, d’enflures, d’ecchymoses et d’arthrose.
  • Optez pour la chaleur en cas de contractions musculaires, de douleurs articulaires, de courbatures, de spasmes et de crampes.

Votre trousse à pharmacie pour les vacances

Elle devra contenir ;

  1. Des crèmes solaires aux indices adaptés à chaque type de peau – Une crème apaisante pour soigner les coups de soleil – Un après-solaire pour hydrater la peau – De l’anti-moustique : un adapté aux enfants et un pour les adultes – Une pommade calmante en cas de piqûre.
  2. Des pansements simples, cicatrisants et contre les ampoules – Des compresses – Des bandages – De l’antiseptique.
  3. Des médicaments (version adulte et version pédiatrique) contre les diarrhées et les constipations – Des sachets de solutions de réhydratation – Contre les crampes d’estomac et le mal des transports – Contre la douleur et la fièvre (paracétamol) – Les produits spéciaux (selon votre destination et votre cas personnel) – Les fumeurs peuvent prendre des patchs à la nicotine ou des chewing-gums pour le voyage.
  4. Des ciseaux – Une pince à épiler et une pince à tique si vous risquez d’en croiser – Un thermomètre – Un spray nasal à l’eau de mer et/ou un mouche-bébé – Un gel à l’arnica pour les bosses et les coups, une pommade au calendula pour les irritations, brûlures et piqûres et une pommade cicatrisante pour les plaies.
  5. Suffisamment de couches pour votre bébé (surtout si vous voyagez dans un pays où elles sont vendues très cher)
  6. Votre moyen de contraception habituel

Vous voilà parés pour les vacances ! Pensez encore à prendre conseil auprès de votre pharmacien ou votre médecin pour les connaître les spécificités de votre destination et n’oubliez pas les coordonnées de votre assurance maladie.

 

Source :

Brochure Santalis, les pharmaciens associés S.A. – Guide conseil – Bien préparer votre départ en vacances.

http://weekend.levif.be/lifestyle/voyage/pharmacie-de-vacances-la-check-list-pour-ne-rien-oublier/article-normal-684263.html

2590cookie-checkLes indispensables pour les vacances

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow Us!
Facebook
Facebook
YouTube
Instagram